Vous qui arrivez sur l’un ou l’autre des quartiers de la paroisse,

Vous qui cherchez des informations sur les propositions pour les enfants, les jeunes ou les adultes,

Vous qui voulez participer à l’un ou l’autre des services de la paroisse,

Vous qui voulez-vous informer sur la vie de l’Eglise,

L’Equipe d’Animation Paroissiale (EAP) est heureuse de vous accueillir et se met à votre disposition pour répondre à vos questions.

PhotodesmembresdelEAPStJosephStGeorges

De gauche à droite : Éric Gaudy, Laurent Pagnac, Odile Gelin, Gabriel Gizard, Isabelle Bachelier, Pierre Lemaître, Marie-Françoise Guillaume, Dominique Deniaud, Laurence Denis, Michèle Matejka, Philippe Freville 

 

Notre paroisse est conduite par une équipe pastorale composée de deux prêtres : Pierre Lemaître et Emmanuel Fortineau et d'une laïque en mission écclésiale : Odile Gelin. Tous ont reçu une lettre de mission de l'évêque de Nantes (Jean-Paul James).

 

L'équipe d'animation paroissiale (photo ci-dessus) participe à la charge pastorale du curé en ce qui concerne l'animation pastorale de la paroisse.

 

Le conseil paroissiale aux affaires économiques veille à tous les besoins matériels en terme d'entretien des locaux et des équipements utiles à toutes les activités de la paroisse.

 

Pierre Lemaître

Curé

 

L'équipe

Pentecôte au-delà de toutes frontières

 

 
 
                           
                               Pâques est la plus grande fête de l’année liturgique mais la fête de Pentecôte n’est pas loin derrière. On peut même dire que la Pentecôte est comme la conclusion de Pâques mais le terme est mal choisi car Pâques ne se
finit pas.
 
 
                          
                                 Le récit des Actes des apôtres que nous entendons le jour de la Pentecôte raconte de manière très suggestive le don de l’Esprit saint. Jésus ne vient plus au milieu d’eux mais un violent coup de vent secoue la maison et deslangues de feu viennent sur chacun d’eux. Ces 2 images nous paraissent étranges mais pas pour les intéressés : dans l’Ancien Testament, le vent et le feu accompagnent souvent les manifestations de la présence de Dieu. Et les effets du don de l’Esprit saint sont mentionnés : les apôtres dépassent leur peur et sortent du lieu où ils étaient enfermés et ils se font comprendre malgré la difficulté de la langue. C’est parti, la bonne nouvelle se répandra à la vitesse du vent et du feu réunis, pas pour détruire mais pour une nouvelle alliance entre Dieu et les hommes. Avec cet événement commence le temps de l’Église, le temps des témoins. Si les disciples n’avaient pas dépassé leur peur, la bonne nouvelle ne serait pas arrivée jusqu’à nous.
 
 
                            
                              

lemessager

 

cliquez ici