BONNE ANNEE 2021

 

En ces premiers jours de l'année, je suis heureux de vous offrir mes vœux.

 

Que cette nouvelle année vous apporte la santé, un vœu qui prend encore plus d'importance en cette période d'épreuve au niveau du monde entier. Qu'elle vous apporte de tenir dans l'espérance que cela s'arrêtera un jour et que nous pourrons retrouver un mode d'échange plus naturel et plus spontané. Cela nous manque. Mais un espoir se lève avec l'arrivée des vaccins ces jours ci et dans les mois à venir.

 

Qu'elle nous donne à garder les yeux ouverts pour comprendre les situations de difficulté et de détresse que nous pouvons croiser. Nous pouvons apporter une réponse personnelle mais la réponse apportée au sein d'une association est encore mieux, plus respectueuse et plus durable. Qu'elle nous donne d'être imaginatifs pour régler les situations nouvelles qui se présentent à nous en famille, dans le voisinage au jour le jour.

 

Pour notre paroisse, qu'elle se montre fraternelle dans l'action de ses membres car il y en aura besoin devant les conséquences économiques et sociales de cette crise. Le pape François nous a interpellés dans sa lettre « Fratelli Tutti ». Dans son message du 1er Janvier 2021, il nous propose de prendre la paix comme horizon et le « prendre soin » comme chemin. Prendre soin de nos frères et de la nature comme il l'a dit dans « Laudato si ». « Il nous faut résister à la culture de l'indifférence, du rejet et de l'affrontement souvent prévalente aujourd'hui ».

 

Il y a dans notre paroisse un « pôle Solidarité » dont l'action s'est focalisée sur les tables ouvertes paroissiales. La dernière a eu lieu quelques jours avant Noël 2019. Ce type d'initiative n peut plus être vécu sous cette forme. Quelle nouvelle expression collective de notre solidarité pourrait-il y avoir ? Votre avis intéresse les membres de ce pôle Solidaité.

 

Selon la formule consacrée « Prenez soin de vous et prenez soin des autres »

 

Pierre Lemaitre

 "Pendant cette période de confinement, nous sommes témoins de petits gestes qui demeurent invisibles. Voulez-vous qu'ils deviennent visibles ? Alors prenez votre plume et dites en quelques lignes ce qui vous a réjoui, étonné comme geste d'attention, d'entraide sur votre lieu de travail ou votre quartier ou ailleurs encore. Ils paraitront dans le Messager sous le titre "Paroles de confinés" Envoyez vos textes à  l'adresse ; "Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  avant le 18 décembre." " La paroisse se doit de respecter de respecter les mesures de précaution demandées à tous les lieux de culte. Selon ces prescriptions, l'église St Georges peut accueillir 75 personnes et l'église St Joseph : 65 personnes. Il est important de s'inscrire sur kelmesse.org ou en laissant un message au 09 77 66 69 38.

l'équipe d'aumônerie commente l'évangile du dimanche 29 novembre 2020

les membres de 'équipe d'aumônerie de l'EHPAD commentent l'évangile (début)

Homélies pendant le confinement

- Toussaint

- 32ème dimanche ordinaire A

- 33ème dimanche ordinaire A

- 1er dimanche de l'Avent B

- 3ème dimanche de l'Avent B

Vous pouvez vous inscrire sur la chaine Youtube de la paroisse

les membres de 'équipe d'aumônerie de l'EHPAD commentent l'évangile (fin)

 

Vous qui arrivez sur l’un ou l’autre des quartiers de la paroisse,

Vous qui cherchez des informations sur les propositions pour les enfants, les jeunes ou les adultes,

Vous qui voulez participer à l’un ou l’autre des services de la paroisse,

Vous qui voulez-vous informer sur la vie de l’Eglise,

L’Equipe d’Animation Paroissiale (EAP) est heureuse de vous accueillir et se met à votre disposition pour répondre à vos questions : Béatrice BABLOT, Matthieu BARRE, Jean Baptiste DIOUF, Eric GAUDY, Gabriel GIZARD, Sr Michèle MATEJKA, Pauline MEROT, Isabelle OUM et Pierre LEMAITRE.

Notre paroisse est conduite par une équipe pastorale composée de deux prêtres : Pierre Lemaître et Emmanuel Fortineau. Tous ont reçu une lettre de mission de l'évêque de Nantes (Jean-Paul James).

 

Mme Béatrice Bablot a reçu une lettre de mission comme Laïc en Mission Ecclésiale.

L'équipe d'animation paroissiale participe à la charge pastorale du curé en ce qui concerne l'animation pastorale de la paroisse.

Le conseil paroissiale aux affaires économiques veille à tous les besoins matériels en terme d'entretien des locaux et des équipements utiles à toutes les activités de la paroisse.

Pierre Lemaître

Curé

L'équipe

Quand l'invisible se rend visible
              

           Il y a bien des manières de définir le mystère de Noël.

 

          Celui-ci a le mérite d’être simple et vrai. Depuis des millénaires, les hommes se posent la question : « Que sommes-nous sur cette terre ? Quel est le sens de la vie que nous menons pendant 70, 80, 90 ans quelquefois plus, bien souvent moins ? Quel est le sens de l’évolution de notre monde qui devient de plus en plus interdépendant mais aussi avec beaucoup de conflits d’intérêts dont nous ne voyons pas l’issue ? Quel est le sens des progrès scientifiques qui, s’ils sont appliqués sans discernement, pourraient nous robotiser ? »

 

          On peut être saisis d’effroi et finir par porter un regard désabusé et même négatif sur ce monde. Et pourtant, selon notre foi, Dieu aime ce monde qu’il a créé, qu’il a patiemment conduit de l’animalité à l’humanité. C’est lui qui a mis en l’homme le désir de le chercher là encore par des chemins loin d’être directs. Il a choisi de venir vers les hommes à travers l’histoire d’un peuple : le peuple juif qui a fait un énorme travail de recherche en s’appuyant sur son expérience de petit peuple comptant peu dans l’histoire de son époque. Cette longue préparation a abouti à l’apparition de Jésus de Nazareth qui deviendra le Christ.

 

         Le Christ dira un jour à ses disciples : « Beaucoup de prophètes et de rois ont voulu voir ce que vous voyez et ne l’ont pas vu, entendre ce que vous entendez et ne l’ont pas enten-du. » La naissance de Jésus a été discrète, seuls des bergers, des gens de rien à l’époque ont bénéficié de l’annonce, lui ont rendu visite et se sont empressé de répandre la nouvelle.

 

        2020 : une année où bien des invisibles de notre société sont devenus visibles. À quel prix ! Alors que chacun était invité à rester confiné, il y a eu des personnes qui ont continué à rendre le service de la collectivité et à s’exposer pour cela. Au fil des semaines, nous nous sommes aperçus qu’ils étaient indispensables à notre vie quotidienne et les mercis ont surgi dans la rue, dans la presse.

 

        Pour que le monde d’après innove par rapport au précédent, il est absolument nécessaire qu’il y ait de la reconnaissance envers ceux qui de manière souvent invisible jouent un rôle essentiel dans la vie de notre société. Rendons visibles ces catégories de population.

 

      Que l’année 2021 qui approche nous donne d’avancer dans ce sens : que les invisi-bles deviennent visibles ! Nous y gagnerons en vérité et en fraternité !

 

 

D’après un article de Anne LECU,

religieuse dominicaine,

paru dans l’hebdomadaire «La Vie»

de mi-novembre 2020

                              

lemessager

 

cliquez ici