Vous qui arrivez sur l’un ou l’autre des quartiers de la paroisse,

Vous qui cherchez des informations sur les propositions pour les enfants, les jeunes ou les adultes,

Vous qui voulez participer à l’un ou l’autre des services de la paroisse,

Vous qui voulez-vous informer sur la vie de l’Eglise,

L’Equipe d’Animation Paroissiale (EAP) est heureuse de vous accueillir et se met à votre disposition pour répondre à vos questions.

PhotodesmembresdelEAPStJosephStGeorges

De gauche à droite : Éric Gaudy, Laurent Pagnac, Odile Gelin, Gabriel Gizard, Isabelle Bachelier, Pierre Lemaître, Marie-Françoise Guillaume, Dominique Deniaud, Laurence Denis, Michèle Matejka, Philippe Freville 

 

Notre paroisse est conduite par une équipe pastorale composée de deux prêtres : Pierre Lemaître et Emmanuel Fortineau et d'une laïque en mission écclésiale : Odile Gelin. Tous ont reçu une lettre de mission de l'évêque de Nantes (Jean-Paul James).

 

L'équipe d'animation paroissiale (photo ci-dessus) participe à la charge pastorale du curé en ce qui concerne l'animation pastorale de la paroisse.

 

Le conseil paroissiale aux affaires économiques veille à tous les besoins matériels en terme d'entretien des locaux et des équipements utiles à toutes les activités de la paroisse.

 

Pierre Lemaître

Curé

 

L'équipe

Baptisés dans la lumière de Jésus, tu renais avec lui du tombeau.

 

 
 
                            Ce chant résonnera dans beau-coup d’églises en cette veillée pascale en raison des baptêmes d’adultes, de jeunes et d’enfants qui auront lieu lors de cette célé-bration. Dans notre diocèse, ils seront 75 jeunes collégiens ou ly-céens, réunis l’autre dimanche à Saint-Bernard pour la cérémonie appelée « Appel décisif », et 65 adultes sans compter les enfants en âge scolaire. Dans notre pa-roisse, 3 baptêmes auront lieu lors de la veillée pascale : Sarah et ses 2 enfants Antonio et Elisa. Chacun d’eux s’y prépare depuis la rentrée et même plus tôt pour Sarah. Re-cevons cet évènement comme un appel à nous rappeler notre propre baptême qui, d’une certaine façon, est le plus grand jour de notre vie puisqu’il oriente celle-ci vers un lien avec le Christ tout au long de notre existence. Nous avons toute celle-ci pour comprendre le sens de ce baptême et lui donner corps.
 
 
                      « Tu renais avec lui du tombeau » : cette parole signifie que la résurrection de Jésus entraine la nôtre, une résurrection qui aura lieu à la fin des temps au retour du Christ mais qui commence dès maintenant : car la puissance de la résur-rection du Christ est à l’œuvre dans nos vies dès maintenant. C’est notre foi.
 
 
 
                   À Pâques, nous proclamons Jésus Sauveur. De quoi Jésus nous sauve-t-il ? Quels mots pouvons-nous employer qui soient parlants y compris par des non croyants ? Un article de Ouest-France paru dernièrement m’a rappelé que les protestants emploient un mot que nous catholiques n’employons pas beaucoup : la justification. Croyants ou incroyants, nous sommes tous en recherche de raisons de vivre. On peut exprimer cela sous la forme : « Qu’est-ce qui fait que ma vie vaut la peine d’être vé-cue ? » ou encore : « Qu’est-ce qui justifie ma vie ? »

 

lemessager

 

cliquez ici