Viens à la « Perm’Mission »

Si tu as entre 14 et 25 ans, comme chaque premier vendredi du mois, viens à la « Perm’Mission », lieu sympa et convivial, avec la JOC.

Tu as envie de parler avec d’autres copains...

Où ça ? 15 rue Gustave-Eiffel à la Halvêque (au rez-de-chaussée, côté jardin, 2ème immeuble en face).

Quand  ? chaque premier vendredi du mois entre 18h00 et 19h00.

La JOC est la Jeunesse Ouvrière Chrétienne.

Permanence de la JOC pour le grand quartier Est

Le service Diocésain de la Coopération Missionnaire à deux tâches :
- Favoriser dans le Diocèse l’ouverture à l’universel et rappeler aux chrétiens que l’Eglise est Catholique.
- Entretenir les liens entre les Eglises et les personnes dans le monde.
 
Dans chaque secteur pastoral, paroisse, aumônerie de jeunes, ….. une petite équipe de "relai éveilleur" met en œuvre cette double tâche :
- en étant attentif à l’accueil des personnes venant d’ailleurs,
- en portant le souci de l’animation de la Semaine Missionnaire, de la Journée du Migrant et du Réfugié, des fêtes liturgiques comme l’Epiphanie, la Pentecôte...
- En favorisant les échanges en Eglises par le courrier, les visites, la prière, le partage financier.
 
Contacts : Père Emmanuel FORTINEAU

Le mouvement des Focolari a été créé en Italie en 1943, pendant la seconde guerre mondiale.

Au plus fort des bombardements, Charia Lubich redécouvre avec quelques compagnes la force indestructible de l’Amour de Dieu. Elles s’appuient sur l’Evangile, qu’elles s’appliquent à vivre dans leur avenir incertain.
Les fondatrices du mouvement ont décidé de consacrer leurs forces et leurs vie à la réalisation de la prière de Jésus : « Père que tous soient un. » Jn 17, 21

En France dans le cadre de l’apostolat des laïcs ce mouvement est intégré au groupe « Famille et Mouvements spirituels ».
Les membres du mouvement ont des engagements divers dans le Mouvement et au sein de la société et de l’Eglise où ils souhaitent être facteurs d’unité et de fraternité avec tout homme.

Contacts : Jean-Marie et Marie-Cécile W

Le Groupe Oecuménique
 
La situation de l’église Saint-Georges, à proximité de l’église orthodoxe Saint Basile et de l'église évangélique, doit nous tenir en éveil pour les relations avec les chrétiens des autres religions.
Il est important de garder des contacts réguliers avec eux.
- La célébration œcuménique, est une temps fort, pendant la semaine de prière pour l’unité des chrétiens du mois de janvier.
- La « fête des voisins » au printemps, est une occasion de rencontres entre les trois communautés.
- Les « repas partagés » sont des moments de convivialité avec les chrétiens des autres Églises.
 
Sous l’égide de Mgr Jean-Paul James a été créé, en 2015, le Service Diocésain pour l’Unité des Chrétiens.

Aussi le service Diocésain contribue à la promotion de l’Unité des chrétiens :
- en informant et formant les catholiques du Diocèse (l'un des principaux obstacles à l'oecuménisme est l'ignorance de ce que sont les autres chrétiens).
- en recherchant les synergies possibles entre les groupes et mouvements en vue de renforcer la démarche œcuménique.
- en soulignant l’importance du dialogue entre les chrétiens.
- en apportant, dans la mesure du possible, sa contribution et son aide aux activités dans lesquelles les chrétiens témoignent ensemble d’un seul Seigneur.

Définitions :
- L’œcuménisme concerne les relations entre Eglises Chrétiennes.
- L’Interreligieux concerne les relations des chrétiens avec les religions non chrétiennes.
 
Contacts : 
Jean-Marie W membre de la Paroisse de La Trinité de l’Eraudière
Thierry B
L’action des Chrétiens pour l’Abolition de la Torture (ACAT) agit en coopération avec Amnnesty Internationnal pour lutter contre les violations des droits de l’homme.
L’Acat est oeucuménique, institutionnellement indépendante des Eglises, mais en relation étroites avec elles.
L’Acat veut rappeler l’incompatibilité de la torture avec le message évangélique et alerter les communautés chrétiennes à ce sujet.