Vous qui arrivez sur l’un ou l’autre des quartiers de la paroisse,

Vous qui cherchez des informations sur les propositions pour les enfants, les jeunes ou les adultes,

Vous qui voulez participer à l’un ou l’autre des services de la paroisse,

Vous qui voulez-vous informer sur la vie de l’Eglise,

L’Equipe d’Animation Paroissiale (EAP) est heureuse de vous accueillir et se met à votre disposition pour répondre à vos questions.

PhotodesmembresdelEAPStJosephStGeorges

De gauche à droite : Éric Gaudy, Laurent Pagnac, Odile Gelin, Gabriel Gizard, Isabelle Bachelier, Pierre Lemaître, Marie-Françoise Guillaume, Dominique Deniaud, Laurence Denis, Michèle Matejka, Philippe Freville 

 

Notre paroisse est conduite par une équipe pastorale composée de deux prêtres : Pierre Lemaître et Emmanuel Fortineau et d'une laïque en mission écclésiale : Odile Gelin. Tous ont reçu une lettre de mission de l'évêque de Nantes (Jean-Paul James).

 

L'équipe d'animation paroissiale (photo ci-dessus) participe à la charge pastorale du curé en ce qui concerne l'animation pastorale de la paroisse.

 

Le conseil paroissiale aux affaires économiques veille à tous les besoins matériels en terme d'entretien des locaux et des équipements utiles à toutes les activités de la paroisse.

 

Pierre Lemaître

Curé

 

L'équipe

Les jeunes sont là pour rappeler sa jeunesse à l'église
 
 

         

             
                     Mgr Laurent Percerou, évêque de Moulins, fait partie des quatre évêques français nommés par le pape comme délégués au synode sur « les jeunes, la foi et le discernement des vocations ». D’après vous, qu’est-ce que les jeunes attendent de l’Église aujourd’hui ?
 
 
                         Ils nous disent : «Nous sommes l’Église et nous voulons en être acteurs. Nous souhaitons prendre notre place à l’intérieur. Laissez-nous apporter notre charisme». C’est l’un des points forts du synode. Les jeunes ont une grâce propre à donner à l’Église : un enthousiasme, un élan, une volonté de croquer la vie à pleine dents, une transparence. L’avenir leur appartient. Ils sont prêts à servir, peut-être avec une certaine forme de naïveté, mais surtout avec générosité. Ils ont soif de Dieu. Tout cela, il faut bien sûr le canaliser et le former, mais ils sont là pour rappeler sa jeunesse à l’Église. J’aime parler de l’éternelle jeunesse de Dieu. L’Esprit saint vient faire toute chose nouvelle. Les jeunes demandent à l’Église de leur donner des repères pour croire, pour apprendre à aimer. Ils veulent comprendre pourquoi elle a un regard si beau et en même temps si exigeant sur l’amour humain. Ils s’interrogent : « Qui est ce Dieu en qui je crois ? Comment tracer mon chemin ? ».

 

lemessager

 

cliquez ici